Santé/Bien-être

Comment chasser les acariens efficacement ?

aspirateur à filtre HEPA

Les acariens sont des petites bêtes invisibles à l’œil nu, connus pour être à l’origine de réactions allergiques se manifestant par des éternuements réguliers, des picotements des yeux ou encore une obstruction nasale. Les symptômes perdurent tant que les personnes allergiques sont en relation avec les agents allergènes. Pour soulager leur mal-être, zoom sur cinq astuces clés.

Utiliser des housses anti acariens

Les acariens se multiplient très rapidement dans tout ce qui est chaud et humide. La literie est alors l’environnement parfait pour eux : un matelas en comporte près d’un million et demi. Pour s’éviter le désagrément de devoir totalement renouveler sa literie, il convient de s’équiper des protections adéquates. Pour ce faire, cliquez ici pour acheter des housses. Il en existe à la fois pour les matelas, les oreillers et les couettes. Par ailleurs, il est impératif de laver ces housses au moins deux fois par an à une température supérieure à 60°C, température à laquelle les acariens ne survivent pas.

Créer les conditions défavorables à leur multiplication

Comme tout être vivant, les acariens ne se développent que dans un environnement qui leur est favorable. Ainsi, pour s’en débarrasser, il suffit de créer les conditions inverses. Pour commencer, il faudrait chasser l’humidité de la maison en se débarrassant des plantes vertes et des humidificateurs. Il peut s’avérer très efficace de régulièrement aérer les pièces de la maison, même en hiver. Pour ce qui est de la température ambiante, il est nécessaire de la garder aux environs de 18°C. En effet, les acariens se multiplient dans des températures allant de 20 à 30°C.

Se débarrasser des nids à acariens

Tout en étant appliqué au niveau de l’humidité et de la température des pièces, il convient de se débarrasser de tout objet qui attirerait les acariens et qui ne soit pas indispensable. La moquette, par exemple, constitue un nid chaud et douillet dans lequel les particules allergènes se multiplient à grande vitesse. Il en est de même pour le tapis. Il serait alors plus efficace d’opter pour du parquet qui est aussi plus facile à nettoyer. Les rideaux lourds et épais sont aussi à éliminer, de même que les bibelots et les étagères ouvertes.

Utiliser un aspirateur à filtre HEPA

Il faut savoir qu’un grain de poussière peut facilement comporter 2000 acariens. Le ménage joue alors un grand rôle dans la stratégie pour les faire fuir. En revanche, il est nécessaire de prendre en compte que lorsque l’on passe l’aspirateur, il se peut que des particules allergènes soient libérées dans l’air. En effet, le sac de l’aspirateur en contient une quantité astronomique. Pour éviter ce problème, il faudrait opter pour l’utilisation des aspirateurs à filtre HEPA 13 ou 14. Quoi qu’il en soit, il est nécessaire de laisser la pièce s’aérer longtemps après avoir fait le ménage.

Faire appel au bicarbonate de soude

Le bicarbonate de soude est l’allié naturel par excellence pour lutter contre les acariens sans compromettre la santé. Déjà, il est possible d’en appliquer sur la surface des canapés où les acariens se retrouvent aisément par milliers. Pour cela, il convient de mettre 20 grammes de bicarbonate de soude pour chaque mètre carré. Il peut également s’appliquer sur les espaces qui seront nettoyés par l’aspirateur au cours du ménage. Ceci permettra de stériliser le contenu du sac de l’aspirateur. Le bicarbonate de soude s’utilise aussi efficacement pour la lessive. Dans ce cas, il sera dilué dans l’eau.

Comment here